Cette nuit

Cette nuit ton insomnie a croisé mon sommeil.

Tu est passé à pas furtif comme le fil d’une fontaine.

Ton corps s’est dépouillé de ses brouillards en découvrant le tien.

Quand tu parles aux oiseaux, 

je dessine le ciel sur la ligne d’horizon,

je pêche mes couleurs dans tes yeux.

Avec l’aide du vent tu me touche partout. 

 

2 Gedanken zu “Cette nuit

Die Kommentarfunktion ist geschlossen.