L’enfance

C’est l’absence de temps qui protège l’enfance, de notre mélancolie.

L’enfance flotte et se prolonge. Elle est sans idée d’avenir, sans histoire et sans regret. Demain n’existe pas. Il n’y a qu’un opéra d’instants. Le suc d’un monde offert sans attente ni repentir.

L’enfance migre, sans montre, elle traverse les plaines, le soleil pour boussole, la lumière pour horizon.

L’enfance est sans idée du chemin, c’est ainsi qu’elle l’invente.