J’aime

J’aime
Le cœur offert
Et de mon âme entière
Dans le souffle de mes prières
L’esprit ouvert

Enveloppée de vent et de lumière j’avance vers toi,

toi de qui j’abats les frontières de mes dix doigts.

Avec ferveur et silencieuse,

je me penche sur toi.

Ton image est en moi comme une entaille,

un poids chéri entre mes bras.