que ceux qui nous aiment voyagent en nous en secret ….

J’irai m’asseoir un matin au fond de ton cœur. Respirer l’air de tes chemins, parfum de ciel ou de fleurs. Écouter le chant de ton histoire les mains en prière sans pensée ni regard, m’abandonner pour te connaître. J’irai dormir sous tes étoiles, toucher à celles qui te parlent, ressentir la force de ta voile lorsque le vent agite ton âme. J’irai saluer tes jours fragiles, apercevoir qu’au bout de toi-même il existe des horizons d’une beauté sans gêne. J’irai nager dans l’eau de ta foi, celle qui berce tes faiblesses parce que tu m’as déjà dit, je crois, que ceux qui nous aiment voyagent en nous en secret ….