Ich will dir einfach nur sagen……

Ich will dir einfach nur sagen……so einfach kann ich es gar nicht, wie du siehst. Ich sage dir, dass mein Leben voll ist von dir. Mein Herz ist voll von dir. Meine Gedanken sind voll von dir. Und meine Haut ist voll von deinen Berührungen. Meine Sinne sind voll von dir. Sogar meine Augen sind voll von dir.

Ich sage dir einfach, und wieder kann ich es so einfach nicht sagen. Ich bewahre alles auf von dir. Alles. So einfach ist es: Alles. Denn du bist Alles. Auch wenn wir uns manchmal streiten, bist du Alles. So einfach ist es.

©Émilia

il n’y aura jamais de mots

Je crains qu’il n’y aura jamais de mots assez forts sur cette terre, jamais de qualificatifs ou d’adjectifs suffisamment équivoques, pour décrire ce que je ressens lorsque mes doigts rencontrent ta peau. Moi, qui pourtant ait lu des centaines de livres, je suis à cours de mots lorsqu’il s’agit d’évoquer ce moment, le moment exact où le bout de mes doigts entre en contact avec la surface chaude et lisse de ton corps. C’est comme si tout s’éclairait autour de nous, tu vois? C’est comme si des milliers de petites décharges me parcouraient l’échine, comme si la terre ne tournait plus, comme si le temps s’était arrêté. Enfait, c’est bien plus que cela. Alors, à défaut d’en parler, je ferme les yeux : et comme par magie, te voilà debout devant moi, si proche que je pourrais presque te toucher, si seulement tu étais là.

Je t’aime et il n’y a rien qui puisse changer cela

Je t’aime et il n’y a rien qui puisse changer cela. Ni la raison, ni le temps ne pourront m’empêcher de t’aimer. Je peux pas l’expliquer, je le sens juste la, tout au fond de moi, comme une mélodie tapie depuis toujours. Je t’aime. C’est tout. Et c’est aussi simple que ça.

Et il y a des instants comme ça, où je suis traversée par le désir, le besoin, presque viscéral, de t’écrire des lettres d’amour. Il faut que j’extériorise, absolument, ces sentiments que je ne peux pas exprimer de vive voix.