chaque lettre

J’écris chaque lettre comme si c’était la dernière,
Et toujours, je vous imagine la lire.
J’écris comme je pense,
Pour toi qui regarde, pour toi qui attend,
Mais toujours, j’écris en espérant vous voir souriante.

Je passe parfois de longues heures,
Méditant mes paroles, attardant mes pensés,
Mais c’est toujours l’âme pleine d’espoir
Que je m’efforce de couvrir ce papier.

Qu’un jour d’ailleurs vous lirez je l’espère,
Avec la même ardeur, et la même force,
Que j’ai su mettre entre ces mots
Là quand parfois, saignait mon cœur.

Herzfarben

Dunkelgraue Regenwolken galoppieren quer über das Himmelblau

Worte donnern, Emotionen blitzen
Wolken hageln Tränenkörner
die auf den Wangen schmerzen.

Wolken werden leer und weiß.
Dazwischen malt das Herz ein Sonnenlächeln ins Himmelblau
und ein Regenbogen aus Tränen näht sich in den Wimpernsaum
wie bunte Liebesperlen.

Das Herz ist lieberot auch im Gewitter

Ich liebe den Sonnenregen in mir

©Émilia