Le secret de l’existence

Un jour je t’inviterai au coeur des nuits sans lune
ecouter le chant de la terre
on l’entend les soirs d’été,
frémir des soupirs dans la nuit
et répondre au balbutiement des matins d’hivers,
des caresses solaires.
Un jour je t’inviterai
et nous partagerons aux murmures de l’amour
entre deux longs silences
Le secret de l’existence