Je suis

 Je suis de ces gens fous
qui font d’un rien un tout
qui crient au feu
pour une brindille presque immobile.

J’ai une désastre dans le ventre
il s’apelle amour,
il ne dort jamais très longtemps.

C’est le désordre dans mes carnets
c’est le désordre sur l’étagère
c’est le désordre dans les tiroirs 
le désordre partout où je pose mes valises.
Elles ne ferment plus
comme ma mémoire.
Je collectionne le désordre pour tenter d’y trouver l’invisible.
Je cherche au fond des choses ce qui
j’espère secrètement, existe au fond de moi.
©Émilia